Foot- RDC: Constant Omari impose une "trêve" entre Nouzaret et Santos

Constant Omari, président de la Fecofa, à Kinshasa en avril 2010.Constant Omari, président de la Fecofa, à Kinshasa en avril 2010.

Constant Omari, président de la Fecofa, à Kinshasa en avril 2010.

Après près d’une semaine marquée par des «propos injurieux» dans la presse congolaise, l’entraîneur national de la République Démocratique du Congo (RDC), Robert Nouzaret et son adjoint, Santos Muntubile ont été contraints à la trêve par le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constat Omari, au siège de l’organisation, le 15 mars.

A l’initiative du président de la Fecofa, Constant Omari, les deux techniciens ont été conviés à privilégier le climat de sérénité à quelques jours du match de la 3e journée des éliminatoires de la CAN- 2012 contre l’Ile Maurice (le 27 mars à Kinshasa).

«Je leur ai dit d’arrêter de s’affronter dans la presse, car cela risque de déstabiliser l’équipe… Préparons le match (contre l’Ile Maurice) dans la quiétude que de se lancer dans des polémiques inutiles,» a dit Omari mercredi 16 mars dans une intervention téléphonique à radiookapi.net

Les deux entraîneurs ont cependant refusé de faire tout commentaire sur leur rencontre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner