Caf-C2: l'appel de Lupopo rejeté

La Confédération africaine de football (Caf) a rejeté, le samedi 14 mai, l’appel de St Eloi Lupopo au sujet de la qualification de trois joueurs congolais du club kenyan de Sofapaka lors du match retour de la huitième de final de la coupe de la Confédération.

Le FC Lupopo reproche à Sofapaka d’avoir aligné Patrick Kagoyo, Dodo Kayombo et Bob Mugalia alors que ceux-ci, réfugiés au Kenya, sont partis de la RDC sans le Certificat de transfert international (CTI).

Réunie en séance le 14 mai au Caire en Egypte, la commission d’organisation des compétitions inter-clubs de la Caf a rejeté les réserves de Lupopo.

Elle a avancé trois raisons:

  • Le transfert des joueurs en question a été établi lors des années 2005, 2007 et 2009 avant la mise en vigueur du nouveau système de transfert de la Fifa « TMS ». Les trois joueurs évoluaient dans des clubs kenyans en 2010.
  • Ces joueurs ont un statut de réfugié au Kenya;
  • La Fédération kenyane de football (FKL) a enregistré les joueurs en question suite à une demande de CTI adressée à la Fédération congolaise de football (Fecofa). Celle-ci n’a pas répondu. La Caf a donc enregistré provisoirement lesdits joueurs conformément aux règlements du transfert du joueur de la Fédération internationale de football associé (Fifa).

Le vice-président de Lupopo, Claud Kanyimb, a indiqué que le club va interjeter de nouveau appel.

«Nous attendons de la Fédération kenyane de football, qu’elle nous prouve avoir fait une demande à la Fecofa. Nous savons que nous avons raisons», a-t-il déclaré.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner