Foot: Mazembe va saisir la Fifa

Après sa disqualification par la Confédération africaine de football (Caf) de la Ligue des champions 2011, le Tout Puissant Mazembe va saisir la plus la Fédération internationale de football association (Fifa). Les dirigeants du TP Mazembe ont rencontré, mercredi 8 juin, Luc Misson, avocat belge spécialisé dans le droit du sport. Ils lui ont demandé de se saisir de l’affaire.

Le 14 mai, la Confédération Africaine de football (Caf) a décidé de disqualifier le TP Mazembe de la Ligue des champions.

Cette décision est tombée alors que Mazembe qui rêvait d’un troisième titre consécutif, venait d’accéder à la phase des poules (quarts de finale) au détriment du club marocain de Wydad de Casablanca.

La Caf reprochait au club de Lubumbashi d’avoir fait jouer le latéral droit Janvier Besala lors du match aller des huitièmes de finale de la C1 face à Simba SC de la Tanzanie (3-1,le 03 avril).

Luc Misson s’affaire déjà sur le dossier.

Dans un communiqué rendu public le jeudi 9 juin, l’avocat affirme s’être déjà fait une idée:

«Depuis le mois de mars 2010, Monsieur Besala n’évoluait plus au club de (l’Espérance) Tunis, son contrat avait été rompu et la Fecofa l’avait valablement affilié pour évoluer avec le club de Virunga (RD Congo).»

Le communiqué ajoute:

«Aujourd’hui, le club de l’Espérance considère que le joueur lui appartient toujours alors qu’il ne lui a plus payé le moindre salaire, ne l’a plus sélectionné et n’a pas non plus procédé à toutes les démarches utiles en vue qu’il ait un titre de séjour sur le territoire tunisien…»

Selon une source proche de la Fédération congolaise de football (Fecofa), la Fifa aurait adressé, le 26 mai, une correspondance à la Caf dans laquelle elle demandait à cette dernière toutes les explications sur le cas du transfert du joueur Janvier Besala.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner