Palais des sports: début des travaux de repérage pour fin août prochain

Une vue du site stade des martyrs, le long de l’avenue des huileries à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUne vue du site stade des martyrs, le long de l’avenue des huileries à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une vue du site stade des martyrs, le long de l’avenue des huileries à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les architectes de la firme indienne ‘’Zomax’’ sont attendus à Kinshasa, fin août 2011, pour les travaux de repérage du palais des sports dans l’enclos du stade des martyrs de la pentecôte. Annonce faite le jeudi 21 juillet par le manager général de cette firme, Paresh Pethel, au sortir de l’audience que lui a accordée le ministre de la Jeunesse et des sports, Claude Nyamugabo.

«Nous avions visité le site, maintenant on a le design. Il faut faire des ajustements et je pense que vers la fin du mois d’août, nos architectes seront là pour la suite», a déclaré  M. Paresh, très heureux d’avoir remporté le marché.

Le manager général de “Zomax” n’a cependant pas révélé le coût des travaux de construction du palais des sports que son entreprise va exécuter.

Côté congolais, le ministre Claude Nyamugabo s’est réjoui du mode de construction de ce projet.

«Ce qui est intéressant dans ce projet, c’ est qu’il sera réalisé en mode BOT (build-operate-transfer): le partenaire signe un contrat avec la RDC. Il construit, il exploite pendant un certain nombre d’années à convenir et après ces années, il le rétrocède au pays.»

Après leur entretien, les deux hommes ont effectué une visite d’inspection du terrain où sera érigé le bâtiment.

Des sources concordantes indiquent qu’ une commission interministérielle, composée des experts des ministères de la Jeunesse et des sports, des Travaux publics et infrastructures, du Budget  ainsi que des Finances, se réunira incessamment pour étudier les modalités de ce partenariat.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner