La Caf inflige une amende de 10 000 USD à l’As V.club de Kinshasa

V, Club de la RDC(vert) contre le club égyptien de ZamaleK(blanc) le 6/04/2013 au stade de Martyrs à Kinshasa, lors du match des 16ème de finale de la Ligue des champions de la Caf, score nul : 0-0. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Confédération africaine de football (Caf) a infligé, ce jeudi 2 mai, une amende de 10 000 dollars américains à l’As V.club de Kinshasa. Cette décision émane du jury de la commission de discipline de cette instance continentale de football, réuni à Marrakech, au Maroc.

La Caf reproche aux supporters de l’As V.club d’avoir jeté des projectiles sur les officiels, les joueurs de l’équipe adverse, leurs propres joueurs, et également d’avoir menacé d’envahir le terrain lors de l’élimination de leur club par Zamalek du Caire.

Soldé sur le score vierge de zéro but partout, ce match comptait pour les 16è de finale retour de la Ligue des champions de la Caf.

Les griefs portés contre V.club de Kinshasa ressortent du rapport du commissaire du match, déposé à la commission de discipline de la Caf.

L’équipe d’animation de L’AS-V Club le 6/04/2013 au stade de Martyrs à Kinshasa, lors du match des 16ème de finale de la Ligue des champions de la Caf contre Zamalek de l’Egypte, score nul : 0-0. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les Dauphins noirs de Kinshasa ont notamment péché contre l’article 82 du Code disciplinaire de la Caf qui stipule que: «Les associations nationale, les clubs, leurs officiels et membres ainsi que les joueurs doivent respecter les principes de loyauté, d’intégrité et d’esprit sportif».

L’As V.club est également allée en l’encontre de l’article 83 du même code de la Caf qui appelle les associations nationales, les clubs et les officiels à assurer que le jeu ne soit pas discrédité par le comportement de leurs joueurs, officiels et supporters.

Notons que d’autres incidents ont été enregistrés pendant des rencontres de football depuis le début de l’année. Le 24 mars dernier lors du match opposant la RDC à la Libye (0-0), match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde- Brésil 2014, les mêmes incidents s’étaient produits.

Et la Fédération internationale de football association (Fifa) avait lancé une mise en garde et menacé même de fermer le stade des Martyrs de Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner