RDC: une ONG a organisé une marche contre la Fecofa à Kinshasa

Le siège de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) à Kinshasa. Photo Droits Tiers.

L’Association des anciens pratiquants de football (Anapf) a organisé, samedi 18 mai à Kinshasa, une marche contre la Fédération congolaise de football association (Fecofa) qu’elle accuse de violer la loi sportive.

Selon cette organisation citoyenne, l’organe faitier du football congolais a violé des textes régissant la promotion et la pratique des sports en RDC notamment la loi sportive du 24 décembre 2011.

L’Anapf accuse la Fecofa de projeter, contrairement à la loi en la matière, son assemblée générale élective dans une autre ville (Kindu) que Kinshasa où se trouve son siège.

Les manifestants reprochent à la Fecofa d’être allée en l’encontre de son propre statut en se proposant d’organiser son assemblée générale au delà de trois mois de la fin de la dernière saison sportive (voir statut Fecofa).

Le comité exécutif sortant de la Fecofa est également reproché de n’avoir organisé qu’une seule assemblée générale tout au long de son mandat de quatre ans.

«N’accordez pas un nouveau mandat à Constant Omari. Le football congolais est en péril. Omari casses-toi », on pouvait lire sur les banderoles des manifestants.

Les dirigeants de différentes disciplines sportives ont pris part à cette marche de protestation, partie du terrain de l’ex-Mama Yemo jusqu’au stade des Martyrs où un mémorandum a été remis au ministère des Sports.

De son côté, le secrétaire général de la Fecofa, Benoit Ediba Badi, estime que son organisation fait correctement son travail.

Il répond aux questions de Jacques-Yves Molima.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

On rappelle que l’élection de nouveaux membres de la Fecofa est prévue le 24 mai prochain à Kindu (Maniema) où Constant Omari Selemani, président sortant, brigue seul la présidence de cette fédération.

Dans une correspondance du 7 mai, le ministère des Sports avait demandé à la Fecofa de surseoir l’organisation de cette assemblée élective.

La deuxième direction chargée des activités physiques et sportives du ministère-qui gère les fédérations sportives en RDC- avait regretté que la fédération nationale de football organise cette assemblée sur base des statuts non amendés qui ne sont pas conformes à la loi n° 11 /023 du 24 décembre 2011.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner