RDC: une mesure pour prévenir les défections d’athlètes en Occident

Le ministre des Sports, Baudoin Banza Mukalayi entrain de remettre le drapeau au porte-étendard de la délégation congolaise aux Jeux olympiques de Londres 2012

La RDC veut dissuader ses athlètes de faire défection lors des compétitions organisées en Occident. Le ministre de la Jeunesse et Sports, Banza Mukalay Sungu, a décidé pour ce faire de ne plus signer des ordres de missions pour certaines fédérations. Il a communiqué sa décision mercredi 2 octobre aux fédérations d’athlétisme, de football pour les U-23, de basketball, de cyclisme, de judo et de tennis de table.

Banza Mukalayi reproche à ces fédérations de n’avoir pas respecté leur engagement pris avec le ministère des Sports et la Maison Schengen. Elles avaient notamment promis de ramener les athlètes congolais qui étaient partis à Nice pour les Jeux de la Francophonie. Une dizaine d’athlètes se sont pourtant évaporés dans la nature en pleine compétition.

La décision du ministre Banza Mukalayi de ne pas signer des ordres de missions court jusqu’en 2015. Il estime que les fédérations concernées devraient mettre à profit ce temps pour « conscientiser leurs athlètes avant tout déplacement à l’étranger.

Le gouvernement de la RDC s’était dit attristé par la fugue en France de sept basketteuses, deux cyclistes et un footballeur aux Jeux de Nice.

« C’est déplorable. Le gouvernement a mis beaucoup de moyens pour que nous participions à ces jeux », avait regretté le ministre des Sports.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner