Basketteur à la NBA, Bismack Biyombo prône l’unité et le travail aux Congolais

Bismack Biyombo, international congolais évoluant à Charlotte Bobcats à la NBA aux Etats-Unis/ Ph Bismack.

Le Congolais Bismack Biyombo est basketteur à Charlotte Bobcats à la NBA (National basket association) aux Etats-Unis depuis trois ans. Natif de Lubumbashi d’où il a commencé sa carrière, il appelle les Congolais à l’unité et au travail pour l’émergence de la République démocratique du Congo. Dans cette interview accordée samedi 21 décembre à Radio Okapi, il parle aussi de son parcours et de ses ambitions pour aider les jeunes basketteurs congolais à atteindre un niveau international et s’épanouir.

Radio Okapi : les Congolais qui vous suivent à la NBA veulent savoir comment vous vous êtes retrouvés à la NBA aux Etas-Unis…

Bismack Biyombo : c’était un long parcours. J’ai commencé par Lubumbashi [au Fc Lupopo]. Je suis allé au Yemen pendant 6 mois. Ensuite, je suis passé par l’Espagne [en D2]. Vue ma progression dans ce pays, j’ai été appelé à la NBA. Actuellement, je vais vers ma troisième année aux Etats-Unis.

Vous êtes dans une équipe qui a comme président Michaël Jordan. Que ressentez-vous ?

C’est un rêve pour tout jeune et un honneur pour moi de faire partie de l’équipe de Michaël Jordan.

À 21 ans, qu’est-ce que vous envisagez pour votre avenir ?

J’ai encore beaucoup à apprendre. Chaque année, c’est un nouveau challenge. Il faut apprendre à améliorer ce que vous n’avez pas pu faire l’année dernière.

Vous avez joué en Espagne. Et maintenant vous êtes aux Etats-Unis. Il y a-t-il une différence entre ces deux continents ?

La NBA est la meilleure ligue au monde. C’est un rêve pour tout jeune de jouer à la ligue américaine.

Vous avez joué en RDC et vous connaissez les difficultés que connait ce sport. Comment comptez-vous aider les jeunes congolais ?

C’est important de participer à l’émergence du basketball de la RDC. Il ne suffit pas que je joue à la NBA, mais je dois aussi les aider. Avec mon manager,  nous sommes en train d’étudier comment mettre en place un projet pour les jeunes de la RDC. Un camp d’entraînement pourrait être prévu bientôt. Et nous commencerons avec à Kinshasa, puis nous irons à Goma, Kisangani et Lubumbashi pour concrétiser ce projet. Nous travaillerons avec les jeunes. Nous verrons qui pourront bénéficier de notre aide.

Un message particulier aux Congolais ?

Unissons-nous les uns les autres afin de construire un bon futur pour notre pays. Travailler dur pour améliorer les conditions des Congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner