Foot-RDC: «Le succès de VClub est le fruit du travail et de l’unité», affirme Gabriel Amisi

Le président de la coordination de l’As V.club de Kinshasa, Gabriel Amisi dit Tango Four. Radio Okapi Okapi. Ph/ Blaise Shindani.

Le président de coordination de l’AS V.club, Gabriel Amisi dit Tango Four déclare que les résultats obtenus par son club à la Ligue des champions de la Caf est le fruit du travail et de l’unité. Il l’a dit au cours d’un entretien exclusif accordé, lundi 14 avril, à Radio Okapi. Le patron du team Vert et noir envisage un voyage à l’extérieur du pays pour permettre à son club de préparer la suite de la Ligue des champions. Dans son entretien, il évoque également la crise qui secoue actuellement le DCMP, rival historique de V.club.

Radio Okapi: Quels sont vos sentiments par rapport au parcours de l’AS VClub à la Ligue des champions de la Caf ?

Gabriel Amisi : Mes sentiments sont positifs parce qu’on a pensé depuis des années que VClub jouera cette phase de la Ligue des champions. Maintenant, on y est.

Radio Okapi: V.club n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis plus de 20 ans. Qu’avez-vous fait pour y arriver cette année ?

Gabriel Amisi : J’avais promis en 2009 qu’avant 2015, nous jouerons le carré. Et nous y sommes. C’est le fruit du bon travail et de l’unité.

Radio Okapi : Le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions est fixé au 29 avril prochain. Est-ce que V.club envisage aller préparer ses prochains matches à l’extérieur du pays ?

Gabriel Amisi : Nous avons ce programme mais nous sommes en train de voir le programme de la Linafoot. C’est peut-être après les matches-aller de la Ligue des champions que nous allons trouver un temps pour voyager. Il y a un programme sur ça et j’en ai parlé avec Florent Ibenge [l'entraîneur de V.club].

Radio Okapi : Que répondez-vous au président de Mazembe qui plaide pour une coalition entre VClub et Mazembe, proposant préparation commune pour les deux clubs au Sénégal et au Ghana?

Gabriel Amisi: Nous sommes toutes les équipes de la RDC. S’il arrivait qu’on veuille aller ensemble, vous le saurez. Je pense qu’il faut laisser le temps au temps car V.club a son temps. Mazembe aussi. Pour le moment, on attend d’abord qu’on joue les play-offs de notre championnat national.

Radio Okapi: Comment avez-vous fait pour mettre fin aux querelles intestines au sein de votre club ?

Gabriel Amisi : Le secret est que nous sommes tous unis : les supporters et les anciens dirigeants. On a instauré une discipline au sein du Club. Les joueurs et les membres du staff technique sont à l’aise.

Radio Okapi : V.club a terminé en tête du groupe B de la première phase du championnat national de football de la RDC. Comment comptez-vous aborder les play-offs qui démarrent bientôt ?

Gabriel Amisi : Les play-offs nous permettront de bien nous préparer pour la Ligue des champions et nous sommes prêts à jouer. C’est pour cela que nous renforçons l’ossature de l’équipe. Ces matches permettront à l’entraîneur de voir la qualité et le niveau des joueurs. Pendant les play-offs, si V.club joue contre Mazembe, ça sera comme un match de Ligue des champions et cela permettra aux deux entraîneurs de voir les failles de leurs équipes.

Radio Okapi : On parle de plus en plus du retour de Matumona Zola Rum au sein de l’effectif de V.club. Qu’en dites-vous ?

Gabriel Amisi: Ce sont des rumeurs. Il y a deux ans, j’avais demandé à Matumona de rentrer et je lui avais proposé un bon salaire. Il a préféré aller jouer en Angola. Par contre, nous avons des contacts avec un attaquant ougandais qui est arrivé hier à Kinshasa.

«Pas de bon Vlub sans DCMP»

Radio Okapi : A Kinshasa, le duel V.club-DCMP ne reste plus que de nom. Pouvez-vous aider le DCMP à sortir de sa longue crise interne qui risque de faire baisser le niveau du football à Kinshasa ?

Gabriel Amisi : La situation d’Imana me préoccupe beaucoup car il n’y aura pas un bon VClub sans Imana. Nos frères d’Imana doivent tout faire et nous nous allons aussi les aider d’une manière ou d’une autre pour que cette situation prenne fin. Il faut qu’Imana retourne en compétitions africaines. Laisser une grande formation comme Imana sombrer n’honore pas le pays. Les Imaniens doivent renouveler leur slogan « Imana uni est imbattable ». Il faut qu’il y ait la paix dans DCMP et il faut que ce club reprenne sa place. Ce sera bien pour le football kinois et congolais.

Radio Okapi: Quand V.club a remporté la coupe d’Afrique en 1974, Florent Ibenge était âgé de 10 ans. Il transportait des sacs pour les joueurs de V.club. Quarante ans après, il est devenu l’entraîneur du club. Une coïncidence ?

Gabriel Amisi : Cela prouve que Florent Ibenge est de la famille V.club. Kibonge avait gagné la Coupe d’Afrique. Pourquoi Florent Ibenge qui portait son sac ne la remporterait pas ?

Radio Okapi : Un message à tous les supporters de VClub ?

Gabriel Amisi : Je tiens à remercier nos supporters d’Afrique du Sud, du Zimbabwe et du Nigeria. Cela prouve que V.club est une grande équipe. Nous sommes reconnaissants de leur appui. Que les supporters soutiennent leur équipe par la prière, en donnant leur contribution et en achetant des articles que nous vendons pour le compte de V.club. Que tous les supporters sachent que nous jouons pour la coupe.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner