La RDC inaugure son Institut national des sports en octobre

Candidat à la députation nationale, Banza Mukalay, le président du conseil d’administration de l’Institut national de sécurité sociale (INSS) doit confier son mandat à son adjoint.

Agréé par les autorités congolaises depuis 1998, l’Institut national des sports (INS) va finalement lancer les enseignements le 27 octobre dans le site du stade Tata Raphaël, commune de Kalamu, à Kinshasa. Les inscriptions commencent le 8 septembre et l’année académique s’ouvre officiellement le 20 octobre comme dans les autres instituts supérieurs du pays. Le fonctionnement de cette école est édicté par la nouvelle loi sportive.

A l’initiative du gouvernement congolais, cette école organise la filière académique et professionnelle. Dans la filière académique, il y a deux options: Sciences et techniques des sports et celle de Gestion et administration des sports.

Les candidats à la filière académique doivent être munis d’un diplôme d’Etat.

«Le candidat qui fait trois ans aura le grade de licencié en science des Sports et celui qui fait cinq ans obtiendra un master», a expliqué le directeur général de l’INS, Zénon Kabamba.

Concernant la filière professionnelle, deux options sont également organisées, à savoir : la technique et la méthodologie de l’entrainement de haut niveau et la gestion des structures et compétitions sportives.

Pour prendre part à la filière professionnelle, il faut être un sportif attitré.

De son côté, le secrétaire général aux Sports, Barthelemy Okito, promet que l’INS dispensera des cours de haut niveau :

«Nous allons former nos experts et cadres ici sur place pour éviter que les gens qui vont en formation ailleurs puissent fuir. Nous aurons beaucoup de professeurs qui viendront de l’Enseignement supérieur et universitaire (Esu), des Instituts des sports du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo Brazzaville et de la France».

Pour Barthelemy Okito, cet institut entend appuyer les mouvements sportifs congolais et il doit travailler en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) pour renforcer les capacités des cadres sportifs.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner