Caf-C1 : Entente sportive de Sétif championne

L’Entente sportive de Sétif d’Algérie le 26/10/2014 au stade Tata Raphaël de Kinshasa lors de la finale aller de la Ligue de champions de la Caf contre Vita club de la RDC, score nul : 2-2. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Entente sportive de Sétif est sacré championne de la 18e édition de la Ligue des champions de la Caf. Les Algériens ont fait un match nul d’un but partout samedi 1er novembre au stade Mustapha Tchaker de Blida face à l’As V.Club. Le but de Sétif a été marqué à la 47e minute par Yunes. Lema Mabidi a égalisé à la 53e minute pour V club. Au match aller joué au stade Tata Raphaël à Kinshasa, les deux équipes s’étaient aussi neutralisées sur le score de deux buts partout. Au terme de deux rencontres, il y a égalité parfaite de 3 buts partout mais Sétif l’emporte pour son avantage de deux buts marqués à Kinshasa.  C’est le deuxième trophée de l’Entente sportive de Sétif après son sacre de 1988.

V.Club n’aura pas démérité. L’équipe chère à Florent Ibenge aura mouillé son maillot jusqu’au bout de la rencontre sans parvenir à faire la différence.

Au total, six buts ont été marqués pour cette finale. 4 à Kinshasa après un nul de deux buts partout au stade Tata Raphaël entre Vclubiens et Sétifiens. Deux autres butes à Blida après un score d’un but partout entre les deux formations.

Selon l’article 10, alinéa 2 du règlement de la Caf, l’Entente sportive de Sétif est déclarée championne.

Cette disposition stipule :

« En cas d’égalité au nombre de buts marqués au cours des deux matches, et dans ce cas seulement, l’équipe qui aura marqué le plus grand nombre de buts à l’extérieur sera déclarée vainqueur ».

Le match

La finale retour a commencé avec une domination des Algériens qui tentaient de « tuer » le match dès l’entrée de jeu. Mais cinq minutes après, les Congolais vont maîtriser la rencontre et se montreront plus dangereux avec des tirs cadrés dans la cage du gardien algérien.

Les attaquants de V club tentent de faire douter les Algériens avec des corners, coups francs et parfois des actions bien construites jusqu’à pénétrer la surface de réparation. À chaque fois, il y avait soit une tête algérienne, soit le coup de poing du gardien algérien. A l’inverse, Sétif joue aux contres et perce par les côtés mais ne trouve pas de faille.

Au terme de 45 minutes, l’arbitre renvoie les deux équipes dans les vestiaires sur le score e zéro but partout.

C’est au retour des vestiaires que les deux équipes vont marquer leurs buts respectifs.

D’abord à la 47e minute. Yunes récupère un centre anodin de la droite vers la gauche. La balle traverse toute le défense congolaise. L’attaquant algérien qui s’est retrouvé seul au deuxième n’a eu qu’à placer son pied pour ouvrir le score. Le stade jubile mais sa joie sera de courte durée.

Six minutes plus tard, Lema Mabidi remet les deux équipes à égalité. Luvumbu tente de trouver son partenaire au point de pénalty. Le défenseur algérien dégage la balle qui trouve Lema. Le milieu de terrain de V club ne se fait pas prier pour crucifier le portier algérien. Un but partout. Les Congolais peuvent encore espérer remporter le match.

Florent Ibenge fait entrer Deo Kanda à la place de Lusadisu et Ngudikama à la place de Mubele. Les ambitions du coach de Vclub sont claires : inquiéter la défense regroupée sétifienne et marquer le but de la victoire. Ni Deo, ni Ngudikama ne parviendront à percer le mur algérien.

Pour sa part, l’entraîneur de Sétif fait trois remplacements, et tous des défenseurs. Visiblement, pour conserver son avantage de match nul après avoir été acculé tout au long de la partie par les joueurs de V club.

Alors que V club est à la recherche d’un but, contre toute attente, Ibenge choisit de faire entrer Thierry Kasereka, un défenseur, à la place de l’attaquant Yunus Sentamu Jr.

Un changement qui n’apportera rien.

L’arbitre va siffler la fin du match sur ce score d’un but partout.

V club rate donc l’occasion de remporter son deuxième trophée après celui de 1973 contre Kotoko de Kumasi.

En 1981, V.club avait joué et raté une autre finale de la Ligue des champions contre l’actuelle Jeunesse sportive de Kabylie, un autre club algérien.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Les Léopards en club

Fabrice Nsakala - Victoire
Alanyaspor 4-1 Gençlerbirligi
Super Lig - 01/10/2017
Wilfred Moke Abro - Match nul
Konyaspor 1-1 Yeni Malatyaspor
Super Lig - 01/10/2017
1 but
Wilfred Moke Abro n'a pas joué le match
Joel Kiassumbua - Défaite
FC Lugano 0-3 FC Zurich
Super League - 01/10/2017
Joel Kiassumbua n'a pas joué le match
Kevin Mbabu Melingo - Victoire
BSC Young Boys 6-1 St. Gallen
Super League - 01/10/2017
1 but 1 passe décisive
Junior Kabananga Kalonji - Match nul
Astana 1-1 Tobol
Premier League - 01/10/2017

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)