Foot-RDC (F) : la saison sportive suspendue à Kinshasa

Léopards Dames (Arch.)

La saison sportive 2014-2015 du championnat de l’entente urbaine de football des jeunes et féminin de Kinshasa (Eufjfkin) connaitra une trêve de plus d’un mois, du 27 novembre 2014 au 15 janvier 2015.

Selon le secrétaire de l’Eufjfkin, Claude Bilolo wa Kanyinda, les difficultés financières sont à la base de cette trêve.

«Beaucoup d’équipes ne sont pas en règle. Ces équipes sont confrontées aux problèmes financiers. Pas de sponsoring pour l’Eufjfkin, ainsi que le mauvais comportement des présidents des équipes féminines qui font homologuer à la Fecofa les transferts des joueuses de Kinshasa à l’intérieur du pays sans passer par l’entité», a-t-il déclaré.

En outre, un seul match s’est disputé mercredi 26 novembre au stade municipal de Masina (Est de Kinshasa) pour marquer cette saison sportive. FCF Gilva a été battu par FCF Etoile du matin (0-5).

Seules sept équipes féminines ont confirmé leurs participations à l’Eufjfkin. Il s’agit de Gilva, Etoile du matin, Bilenge, Eléphant, Espoir de Bandal, Solidarité et Avenir.

La saison dernière, dans un championnat à six clubs, l’équipe de FCF Bilenge a enlevé le titre avec 25 points en 10 sorties devant son dauphin, le FCF Éléphant devancé de dix longueurs.

A l’allure où vont les choses, le football féminin dans la ville- province de Kinshasa risque de ne plus exister, surtout depuis la disparition de Bob Fal Mundabi, ancien DG du Grand Hôtel Kinshasa, de qui l’équipe féminine d’Inter tenait sa survie, estiment certains observateurs sportifs.

FCF Force Terrestre, concurrente de taille d’Inter, a tenu bon sous les rênes du général Gabriel Amisi qui dirigeait alors l’armée de terre. Le départ de Gabriel Amisi de cette branche de l’armée congolaise, parce que nommé à des fonctions plus élevées, a sonné le glas de l’équipe féminine de Force terrestre.
Inter et Force terrestre étaient les deux seuls clubs financièrement capables de racheter les joueuses d’autres équipes, leur permettant ainsi de se faire un peu d’argent.

 

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner