Elu au comité exécutif de la Fifa, Constant Omari parle d'une « consécration »

Constant Omari, président de la Fecofa, à Kinshasa en avril 2010.

«Je prends cette élection comme une consécration dans la mesure où tous mes pairs africains ont pu apprécier le travail que j’ai pu abattre tout au long des années que nous avons passées ensemble au niveau de la Confédération africaine de football», a déclaré mercredi 8 avril le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari, élu la veille au comité exécutif de la Fédération internationale de football association (Fifa).  

Pour Constant Omari, ceux qui l’ont élu ont estimé qu’il avait «un profil qui pouvait permettre de mieux défendre les intérêts de l’Afrique» à la Fifa.

A (re)Lire: Constant Omari élu au comité exécutif de la Fifa

Tout en admettant que les récentes performances de l’équipe nationale de football de la RDC a peut être plaidé en sa faveur, il a estimé que le facteur le plus important était la compétence.

Interrogé sur ses futures ambitions maintenant qu’il est membre du comité exécutif de la Fifa, il a estimé qu’il devait d’abord penser à «être utile» à son nouveau poste.

«L’essentiel aujourd’hui est de se concentrer sur ce que nous aurons à faire avec les autres membres du comité exécutif de la Fifa», a-t-il indiqué.

Renaissance du foot congolais

Interrogé sur l’état du football congolais, Constant Omari a affirmé qu’il évoluait.

Cette année, quatre clubs congolais jouent les huitièmes de finale de la Ligue de champions et de la Coupe de la Confédération de la RDC. En 2014, deux clubs congolais avaient disputé les demi-finales de la Ligue des champions de la Caf.

Des résultats qui réjouissent le président de la Fecofa.

« Nous sommes en train d’assister à la renaissance du football congolais. Depuis un certain moment, il est en train d’évoluer. C’est la grande satisfaction que je puisse avoir aujourd’hui. Souvenez-vous que l’année passée, nous avions failli avoir deux clubs congolais en finale de la Ligue de champions qui est la compétition la plus prestigieuse au niveau des clubs. Ce qui signifie qu’il y a une certaine progression. Cette année, nous sommes en train de rééditer cet exploit », a fait savoir Constant Omari.

Ce  dernier a pris les rênes du football congolais en 2005 à la mort du président Kurara Mpova. Depuis, il s’est fait réélire à deux reprises.

Constant Omari est également membre du comité exécutif de la Caf où il vient d’être réélu pour un nouveau mandat. ​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner