Division I : DCMP compte interjeter appel à la Fecofa après son forfait contre Sanga Balende

Le comité du DMP et les supporters assis à la tribune centrale du stade Tata raphaël. Radio OKapi/Ph. John bompengo.

Le Daring club Motema Pembe (DCMP) compte interjeter appel à Fédération congolaise de football association (Fecofa) après le forfait que la Ligue nationale de football (Linafoot) lui a infligé contre Sanga Balende. Cette rencontre jouée au stade Tata Raphaël le 12 avril dernier a été interrompue à la 83e minute au moment où les visiteurs menaient par un but à zéro. Les Immaculés sont aussi sommés de payer une amende cumulée de cinquante et un mille cent dollars américains (51 100 $US). Dans une interview exclusive accordée lundi 20 avril à Radio Okapi, le secrétaire général de l’équipe, Felly Kuluta, se dit lésé par cette décision et estime que la Ligue considère son club comme « une vache à lait ».

 « C’est trop au regard de la Linafoot et maintenant nous allons nous référer à la Fecofa qui est l’organe suprême. La Linafoot n’agit qu’au nom de la Fecofa. Nous allons nous adresser à la Fecofa, par voie légale et nous allons épuiser toutes les procédures », affirme Felly Kuluta.

Selon lui, le football congolais a raté, à travers la Linafoot une bonne jurisprudence dans le cadre de ces genres d’incidents.

« Nous sommes étonnés que la Linafoot lorsqu’elle a statué a passé outre toutes les dénonciations faites par Sanga Balende le 13 avril 2015 contre le DCMP. A la même date, le DCMP a aussi fait ses dénonciations contre son adversaire », a déclaré Felly Kuluta.

Pour le secrétaire général du DCMP, ce qui a été à la base de l’arrêt définitif du match « sont des coups de balles ouverts par les gardes du corps du président de Sanga Balende à la tribune d’honneur et de la bavure policière consistant à lancer des gaz lacrymogènes sur les gradins où les supporters suivaient tranquillement le match ».

« Il n’y avait pas envahissement de l’aire de jeu pour éviter que le match ne se poursuive. On n’a pas compris qu’à la suite des coups de feu (…) il y a eu la panique et il y a le monsieur de MDP [Maintien de l’ordre public], qui pour lui, il fallait déranger les supporters en leur lançant des gaz lacrymogènes », ajoute Felly Kuluta qui souligne que « les officiels de la Linafoot savent qui a ouvert ces coups de feu ».

« Daring vache à lait »

Felly Kuluta s’oppose donc à cette décision de la Linafoot et s’étonne qu’il n’y ait que le Daring qui soit sanctionné à chaque rencontre alors que des incidents sont enregistrés dans tous les stades de la RDC. Pour lui, le Daring est devenu la « vache à lait »  :

« La Linafoot est passée outre tous les moyens de défense de DCMP et va nous bombarder une décision qui nous sanctionne (…) il faut qu’il paye 24 000 $US plus 1000$ comme si le Daring était une vache à lait pour la Linafoot ».

Felly Kuluta rappelle que des incidents ont également été enregistrés à Lubumbashi lors du match Mazembe contre V club, à Mbuji-Mayi pour la rencontre Sanga Balende contre Mazembe ; et à Kinshasa le match Shark XI contre Mazembe, sans que la Linafoot n’inflige des amendes aux autres clubs.

« Vous allez observer que dans tous les matches du DCMP, c’est comme si on envoie des gens du MDP [Maintien de l’ordre public], dès qu’il y a quelque chose, pour lancer des gaz lacrymogènes, c’est le forfait et quels que soient les arguments que le DCMP peut avancer, c’est le forfait. Cette fois-ci nous disons trop c’est trop », poursuit Felly Kuluta qui ajoute :

« Les supporters de DCMP n’ont rien fait et nous ne pouvons pas nous laisser faire. Si on ne veut plus du Daring, qu’on nous le dise qu’on se retire tout simplement du championnat au lieu d’embêter toute une équipe comme ça. Nous avons accepté tous les cas précédents mais cette fois-ci, nous n’acceptons pas ».

Vous pouvez écouter l’intégralité de l”interview de Felly Kuluta en cliquant ici (8’42”)

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner