La Fenacoju suspendue temporairement des instances internationales

Combat de judo le 23/07/2012 au stade des Martyrs à Kinshasa, lors de la 8ème journée de l’Entente urbaine de Judo de Kinshasa (EUJUKIN). Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Fédération internationale de judo (FIJ) a suspendu temporairement la Fédération nationale congolaise de judo (Fenacoju) dont la direction est disputée entre les comités Bimwala et Abibo. Le président de la FIJ, Marius L. Vizer, a livré cette information, dans une correspondance adressée, mardi 7 juillet, au ministre congolais de la Jeunesse et des Sports, Sama Lukonde Kyenge.

Avec cette décision, la Fenacoju n’a pas le droit de participer aux activités de la FIJ, jusqu’à nouvel ordre.
La FIJ reproche notamment à la Fenacoju le bicéphalisme qui règne à sa tête avec le comité Bimwala d’un côté et Abibo de l’autre.
Françis Bimwala a été plébiscité président de la Fenacoju au cours de l’assemblée générale extraordinaire et élective organisée en décembre 2013 à Goma (Nord-Kivu).
Banza Mukalayi alors ministre des Sports avait désapprouvé ce comité parce que l’assemblée élective avait été organisée en province en lieu et place de la capitale conformément au texte de la Fenacoju.
Le ministre des Sports avait incité le Comité olympique congolais (COC) à organiser une assemblée élective qui avait porté Léopold Abibo Lomaliso à la tête de la Fenacoju.
Le secrétariat général de la FIJ devrait proposer de nouveaux statuts conformes à la réglementation et à la législation de la RDC et organiser, avec le soutien de l’Union africaine de judo (UAJ), en correspondance avec le ministère des Sports et le COC, une assemblée générale élective.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner