Industrie : le groupe Kwanza Capital prend le contrôle de la société textile Sotexki

La société congolaise Kwanza Capital a racheté 60 % de la société de textile de Kisangani Sotexki, devant ainsi actionnaire majoritaire devant l’Etat.

« La Sotexti comptait deux catégories d’actionnaires : l’Etat qui détient 30 % du capital, et les investisseurs privés étrangers qui détenaient 60 % du capital. Le groupe Kwanza a racheté ces 60 % », a ainsi exliqué Glombert Loko, directeur général de la Sotexki.

Les conséquences de ce rachat ? « Nous avons aujourd’hui l’espoir de voir nos machines tourner, à filer le coton et à produire le tissu fini », avance M. Loko. Pour lui, cette intervention permettra à son entreprise de reprendre sa place sur  l’échiquier national et international.

Aujourd’hui, la société travaille avec 300 salariés, à 40 % de son rendement possible. Ce rachat, c’est l’assurance pour le PDG de Sotexki que « l’entreprise redevienne compétitive sur le marché, avec l’apport de stock de matières premières et le remplacement de plusieurs machines ».

Avant les pillages de 1991, cette société textile employait plus de 2800 agents.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner