Le Potentiel: «Alternance en 2016: Washington campe sur sa position»

Tom Perriello, nouvel envoyé spécial des USA dans les Grands Lacs. Ph. Wikipedia

Revue de presse du jeudi 27 août 2015.
 
Le Potentiel annonce à la une: «Alternance en 2016 : Washington campe sur sa position». L'Envoyé spécial de Barack Obama pour les Grands-Lacs, Thomas Perriello, «qui a conféré avec le chef de l'Etat mardi, insiste sur la tenue des législatives et de la présidentielle dans le délai constitutionnel. Washington campe sur sa traditionnelle position appelant à une alternance démocratique en RDC e 2016», indique le quotidien. Selon des sources très introduites à la Maison Blanche, citées par le journal, département d'Etat américain a érigé le dossier de la République démocratique du Congo (RDC) en priorité de la politique étrangère des Etats-Unis.
 
Les futures élections et la situation sécuritaire figurent au cœur de la politique des Etats-Unis dans la région des Grands-Lacs, souligne pour sa part Forum des As. Thomas Perriello est revenu abondamment sur ces sujets lors de la conférence de presse qu'il a donnée hier mercredi 26 août en la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis à Kinshasa, rapporte le journal, sous le titre : «Région des Grands Lacs : Elections et sécurité préoccupent toujours les USA».
 
A propos des élections présidentielle et législatives en RDC, renchérit La Tempête des Tropiques, «l'envoyé spécial d'Obama rappelle à Kabila la position des USA. Thomas Perriollo est aussi intransigeant que son prédécesseur Russ Feingold sur le processus électoral au Congo-Kinshasa et dans la région des Grands Lacs.»
 
Un autre dossier traité par les journaux congolais, c'est l'affaire Airbus A320 de Congo Airways bloqué à Dublin. «Kin-Kiey lève l'équivoque», titre L'Avenir qui fait remarquer que les arriérés du Zaïre rattrapent la RDC. Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ministre en charge des Relations avec le Parlement qui intervenait mercredi à Kinshasa à l'occasion d'un point de presse, a précisé que le conflit qui oppose la société minière Miminco LLC à la RD Congo remonte à « l'époque de la guerre de libération ». Des soldats zaïrois qui auraient été conduits par l'un des fils du Maréchal Mobutu, avaient occupé les concessions minières de cette société, dans le territoire de Tshikapa, dans l'actuelle province du Kasaï. A l'occasion, des quantités de diamant ont été confisquées ainsi que les engins et matériel de production, avant de commencer à exploiter eux-mêmes la pierre précieuse, rapporte le journal.
 
Dans le passé, renchérit La Prospérité, citant Kin-kiey « la société américaine Miminco LLC avait tenté de faire main basse sur des biens de l'ambassade de la RDC en Belgique et ceux de la Banque centrale du Congo; sans succès ». Cette fois-ci, explique le quotidien, « elle a réussi à porter un coup dur à Congo Airways. Cependant, le Gouvernement ne baisse pas pavillon. Un accord entre parties est à l'étude. » Objectif : prendre possession le plus tôt possible de l'avion. « Ce sera de bon aloi si un accord est trouvé à l'amiable avant le 9 septembre, date à laquelle l'affaire passera devant le tribunal», espère la partie congolaise.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner