Beni : rentrée scolaire incertaine dans plusieurs localités

Un village du territoire de Beni, Nord-Kivu, où des présumés rebelles ADF ont perpétré des massacres contre des civils. Mai 2015. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Les députés nationaux élus de Beni estiment que la rentrée scolaire 2015-2016 prévue lundi 7 septembre est « hypothétique » dans plusieurs localités et villages de ce territoire du Nord-Kivu à cause notamment de l’insécurité que connaît cette partie du Nord-Kivu.

Une délégation de ces députés s’est rendue dans cette région, en proie à l’activisme des groupes armés, pour évaluer la situation sécuritaire et humanitaire dans le cadre de leurs vacances  parlementaires.

Selon le président du caucus des députés nationaux du Nord-Kivu, Djuma Balikwisha, plusieurs écoles sont en très mauvais état alors que d’autres sont occupées par les déplacés de guerre.

« Nous sommes venus tous les députés élus de la ville et du territoire de Beni pour essayer d'abord de faire ce constat  par rapport à la situation scolaire, humanitaire et autres. Par rapport à la rentrée scolaire, nous allons tout droit vers une catastrophe », affirme-t-il, décrivant des écoles « pleines des feuilles des brousses » et occupées par des déplacés.

« Nous nous posons la question de savoir qu’est-ce que le gouvernement attend de cette situation parce que, pour nous la rentrée scolaire est hypothétique dans cette zone », conclut-il, plaidant pour que les parents ne paient pas les frais scolaires.

Interrogé à ce sujet, le gouverneur  du Nord-Kivu, Julien Paluku, promet de travailler sur cette question. Mais il souhaite que les députés puissent convaincre le gouvernement central de libérer les fonds d'investissements alloués aux provinces pour faire face à ce genre de situation. Des fonds qui sont, selon lui, sont bloqués depuis plusieurs années.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)