Sud-Kivu : des déplacements de population observés à Mulamba et Luhago

Des déplacés fuyant la cité de Rutshuru-centre après sa chute entre les mains des rebelles du M23, le 8 Juillet 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Des mouvements de populations sont constatés dans diverses localités du  groupement de Mulamba dans le territoire de Walungu et dans le groupement de Luhago dans le  territoire de Kabare au Sud-Kivu. Ces déplacements sont consécutifs aux affrontements qui se poursuivent depuis la semaine dernière entre les FARDC et les groupes des miliciens Raïa Mutomboki encore actifs dans cette région.
 
Selon des sources locales, les affrontements se déroulent depuis vendredi 28 août dernier à Mulambula, à Kabogoza, Lukigi en territoire de Walungu et à Kishadu dans le territoire de Kabare.
 
A en croire la société civile de Mulamba, plus de deux cents familles sont actuellement hébergées dans des familles d'accueil à Pese-Luntukulu, et d'autres fuient des combats enregistrés dimanche 3 août à Kishadu. Ces personnes ont trouvé refuge dans la forêt.

Les mêmes sources indiquent que d'autres déplacés arrivent à Rhana, Mirhumba et Maziba dans le même groupement de Mulamba. Ils sont eux aussi hébergés aussi dans les familles d'accueil.
 
Les combats entre les FARDC et les Raïa Mutomboki ont déjà fait un mort et deux blessés du côté des forces gouvernementales, a révélé l'administrateur du territoire de Walungu, qui indique que le bilan n'est pas encore connu dans les rangs de Raïa Mutomboki.

Il a appelé la population au calme, assurant que les Raïa Mutomboki sont en débandade après que les forces loyalistes ont récupéré le quartier général du chef Maheshe de ce groupe milicien.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner