Rentrée scolaire : Transco majore le prix d'abonnement mensuel pour les élèves

L’arrivee d’un dernier lot des bus de la compagnie Transco sur le boulevard du 30 juin le 6/06/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La société Transport du Congo (Transco) a mis quarante nouveaux bus à la disposition de trente-quatre écoles de la ville de Kinshasa. Pour cette rentrée scolaire fixée au lundi 7 septembre, les parents d'élèves devront débourser trente-six mille francs congolais (39,2dollars) le mois, au lieu de trente mille (32,7 dollars) comme l'année dernière.
 
La carte annuelle d'abonnement est aussi revue à la hausse. Elle passe de 1 000 Francs congolais (1,09 $) à 4600 (5,02 $).

Selon le directeur général de cette entreprise, Michel Kirumba, tous ces frais seront payés uniquement à la banque et non plus au niveau des points focaux basés dans les écoles « pour éviter les détournements du passé.»
 
Certains parents, notamment ceux qui habitent loin des établissements de leurs enfants, se réjouissent de cette mesure qu'ils qualifient de salutaire.
 
Une mère d'une élève du lycée Bosangani résidant à Mont Ngafula affirme qu'elle préfère payer l'abonnement Transco plutôt qu'un moyen de transport ordinaire qui lui couterait 52 000 Fc (56,6 dollars américains) le mois au lieu de 36 000 Fc (39, 2 dollars américains).
 
D'autres parents, par contre, condamnent cette décision « prise sans les consulter ». «De manière unilatérale, Transco a opéré des changements. Le plus inquiétant est qu'il n'y a plus de points focaux (interlocuteurs) au niveau des écoles », a affirmé Giscard Kusema, le président des parents d'élèves du Collège Boboto.
 
Michel Kirumba dément ces accusations et précise que la révision des prix a fait l'objet de concertations entre fin juin et début juillet avec les parents.
 
« Nous avons majoré légèrement les prix pour prendre en compte certaines charges. Il y a eu une concertation entre les parents qui sont représentés au niveau d'un comité qui siège au niveau du ministère de l'EPSP (NDLR : Enseignement, primaire, secondaire et professionnel) », a-t-il indiqué.
 
Il a ajouté que les prix devaient aller jusqu'à 60 000 Fc (65,4 dollars) mais a ont ramenés à 36 000 (39,2 dollars), après concertation.

Michel Kirumba a également assuré qu'il y aura des encadreurs dans les bus qui joueront toujours le rôle de points focaux.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner