Kinshasa: retour du salut au drapeau dans les écoles

Le drapeau de la RDC

A l’occasion de cette rentrée scolaire, les élèves de différentes écoles de la ville de Kinshasa ont découvert un rituel qu’ils n’ont jamais connu : le salut au drapeau. Abandonné depuis l’avènement du multipartisme en 1990, ce rite solennel scrupuleusement respecté pendant la deuxième République est de retour dans les écoles.

En ce premier jour de l’année scolaire, les élèves n’ont pas accédé directement dans leurs nouvelles salles de classe. Salut au drapeau et exécution de l’hymne national sont désormais obligatoires avant d'entrer dans les salles de classe.

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté, Maker Mwangu, l’avait annoncé au début du mois. Son gouvernement a réinstauré le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC.

Une pratique qu’approuvent des élèves interrogés dans une école de Kinshasa.

« C’est une bonne initiative pour faciliter la tâche à ceux qui ne connaissent pas l’hymne national de notre pays », fait savoir un élève.

Un autre insiste sur le respect du drapeau et de l’hymne national. « Un devoir civique », selon lui.

Parmi les parents, les avis sont plus partagés. Si plusieurs d’entre eux approuvent cette pratique, d’autres ne sont pas convaincus de sa pertinence.

Le salut au drapeau « va inculquer le sens du respect du bien commun », affirme un parent accompagnant son enfant à l’école.

Un autre pense que ce rituel « pousse les enfants à avoir l’esprit patriotique ». 

D’autres parents sont plus dubitatifs sur le bien-fondé de cette pratique. « Je ne sais pas ce que ça va apporter aux enfants », confie un parent.

« C’est du n’importe quoi », lance une dame qui dit ne pas comprendre l’utilité du rituel du salut au drapeau.

De leur côté, les éducateurs comptent sur cette pratique pour inculquer aux élèves des valeurs patriotiques.

« Ils sont devenus inciviques. On ne sait plus là où nous amenons le pays. Nous sommes contents que le ministère de l’Enseignement ait pris la décision de remettre la dimension nouvelle citoyenneté aux écoles », soutient Henry Mola, conseiller pédagogique au Groupe scolaire Lisanga Bokeleale. 

Le salut au drapeau aura lieu chaque lundi et le dernier jour de la semaine dans toutes les écoles.

Chaque semaine, les écoles recevront du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté, un thème à développer au cours d’une causerie morale avec les élèves après le salut au drapeau.

En annonçant la réinstauration du salut au drapeau, Maker Mwangu, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté avait affirmé que l’objectif de ce rituel est « d'inculquer des valeurs civiques, morales et patriotiques ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner