Ituri: deux miliciens de la FRPI tués dans un accrochage avec les FARDC à Andique

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.

Deux miliciens de la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) ont trouvé la mort dans un accrochage qu'ils ont, dans la nuit de dimanche 6 septembre, avec les Forces armées de la RDC (FARDC) à la chute d'Andique, en territoire d'Irumu (Ituri).

Le commandant second du secteur opérationnel des FARDC en Ituri qui livre ce bilan affirme que ses hommes ont récupéré une arme de type AK 47 au terme de ce combat.

Cet officier rapporte également que ces assaillants tentaient de se réorganiser dans la vallée de semliki avant d'être surpris par les militaires en patrouille dans la région.

Il indique que d'autres miliciens n'ont pas résisté à la puissance de feu de l'armée nationale et se sont dispersés dans la fôret.

Le commandant second du secteur opérationnel des FARDC en Ituri précise que ses hommes sont à la poursuite de ces miliciens.

De leur côté, d'autres sources militaires de la région affirment que la capacité de nuisance des miliciens de la FRPI est réduite dans la region. Ils se seraient dissimulés au sein de la population.

D'autres miliciens ont préféré intégrer le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) enclenché par le gouvernement congolais.

En juillet dernier, environ quarante et un ex-miliciens de la Force de résistance patriotique de l'Ituri (FRPI) avaient quitté Bunia (Ituri) pour Goma (Nord-Kivu) afin d'intégrer le processus DDR.

Ces ex-miliciens avaient passé plus de deux ans à la prison centrale de Bunia et leur voyage par avion a été facilité par la Monusco.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner