Nord-Kivu : le député Ayobangira relève le vide laissé par la suppression des postes d’encadrement administratif

Carte de Kisthanga à Masisi au Nord Kivu

De retour des vacances parlementaires dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, le député national Ayobangiri Samvura a estimé que les élections locales étaient primordiales pour les milieux ruraux au Nord-Kivu. D’après lui, la suppression des postes d’encadrement dans certaines entités administratives a laissé un vide. Les encadreurs administratifs assumaient les fonctions d’administrateurs dans les agglomérations et groupements éloignés du chef-lieu de la province.

A en croire Ayobangiri Samvura, «les populations rurales tiennent à ce qu'il y ait des représentants pour les encadrer». Ils affirment, selon  la même source, être livrés à eux-mêmes. Ils n’ont plus des conseillers, ni d’encadreurs.

Le député promet de proposer lors de la session budgétaire de septembre l’ouverture d’un chapitre sur les élections locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner