Shabunda: le chef de la milice « Raïa Mutomboki » conditionne sa reddition

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans l'Est de la RDC.

Le chef de la milice Raïa Mutomboki demande aux membres du comité de sécurité du territoire de Shabunda au Sud-Kivu d’assurer sa sécurité lors de sa reddition dans le cadre du processus Désarmement, démobilisation, rapatriement, réinsertion et réinstallation (DDRRR).

Son émissaire, Mububa Bantu, l’a déclaré jeudi 10 septembre à Shabunda lors de la rencontre des membres du conseil de sécurité du territoire élargi à la société civile. L’information a été confirmée par l’administrateur du territoire.

Pour l’émissaire de ce chef milicien, si ce préalable n’est pas satisfait la reddition des miliciens  Raïa Mutomboki risquerait d’être compromise.

Le chef de cette milice réclame également la protection des membres de familles et des autres dépendants de ses miliciens.

Selon son émissaire, la prise en charge alimentaire des miliciens ainsi que leur logement figurent aussi parmi les préalables à la reddition.

A en croire Mububa Bantu, le chef milicien demande aussi la suppression de tous les postes de garde de l’armée situés sur l’axe Biangama-Shabunda.

Pour sa part, l’administrateur intérimaire du territoire de Shabunda a fait savoir que toutes les dispositions sont prises pour la prise en charge alimentaire des miliciens qui veulent se rendre. 

Il affirme également que la sécurité du chef milicien sera assurée au moment de sa reddition.

De son côté, le commandant du 3309e régiment des Forces armées de la RDC (FARDC) basé à Shabunda, colonel Simbo Boboto, a accordé dix jours aux miliciens pour leur reddition.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner