Ituri: installation manquée de nouveaux dirigeants de la DGRPO à Bunia

Carte du district de l'Ituri en Province Orientale.

Un groupe d'agents de la Direction générale des recettes de la Province Orientale (DGRPO) en Ituri ont empêché, vendredi 11 septembre à Bunia, l'installation de nouveaux dirigeants de leur structure.

Ils ont brûlé des pneus devant le  bureau  de la  DGRPO en Ituri et ont lancé des projectiles pour manifester leur opposition à l'installation de ces cadres récemment nommés  par un arrêté du gouverneur Jean Bamanisa Saïdi.

Selon les témoins, tout a commencé vers 11 heures locales lorsque quelques agents de la DGRPO sont venus s'amasser devant leur bureau après avoir appris la nouvelle sur l'installation de leurs nouveaux responsables venus de Kisangani.

Ces agents locaux, accompagnés par un groupe de personnes anonymes, se sont mis à brûler des pneus et à scander des chansons hostiles à cette nomination.

Les mêmes sources renseignent qu'il s'était suivi le jeu de pierres entre ces agents et les policiers venus à la rescousse.

Débordés, les policiers ont tiré des coups de feu en l'air pour disperser les manifestants.

Deux heures après, la délégation de nouveaux dirigeants de la DGRPO arrive sur le lieu.

Ne pouvant pas accéder dans les installations de la DGRPO, cette délégation a plutôt conduite au bureau du Guichet unique, situé aux côtés de la DGRPO.

Quelques temps après, la donne a changé. La délégation venue de Kisangani a été chassée par des policiers qui affirment avoir reçu l'ordre de la hiérarchie de la police en Ituri pour rétablir la paix sur le lieu.

Les agents de la DGRPO en Ituri ont repris le travail samedi dans la quiétude, affirment des sources sur place.

L'installation de nouveaux dirigeants de la DGRPO a manqué deux mois après que les députés provinciaux de l'Ituri avaient appelé cette régie provinciale de ne plus rendre des comptes à la direction de Kisangani.

Dans une déclaration, ces élus avaient estimé que la Province Orientale avait cessé d'exister à la fin de son processus de démembrement et soupçonnaient le gouvernement de la Province Orientale démembrée de vouloir piller les ressources de l'Ituri.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner