Ituri: accrochage entre militaires, 3 morts à Bandegaido

Les FARDC en patrouille dans l'Est de la RDC. Photo MONUC/Marie Frechon

Trois personnes ont été tuées à la suite d'un accrochage, survenu jeudi 17 septembre, à Bandegaido, en territoire de Mambasa (Ituri).

Des témoins affirment que parmi les victimes, il y a un militaire et un policier, succombés de leur blessure après avoir été admis dans un hôpital de la place.

Selon les mêmes sources, ces militaires, venus à la rescousse d'un commerçant dépouillé, se sont confondus aux coupeurs de route avant de s'échanger des tirs.

Le premier groupe de militaires est venu de la localité d'Adusa vers Bandegaido sur la route n° 4 tandis que le second groupe faisait partie de passagers d'un mini bus en provenance de PK 51.

Les deux groupes se sont rencontrés au lieu, où les coupeurs de route avaient commis leur forfait et ils se sont échangés des tirs pendant que ces malfaiteurs s'étaient déjà retirés dans la brousse.

De son côté, l'administrateur du territoire de Mambasa, Alfred Bongwalanga attribue cet accrochage à l'inattention des soldats des FARDC:

«Les militaires se sont tirés dessus, ne sachant pas qui est coupeur de route comme ils se retrouvaient des côtés opposés. Dans cette confusion, comme c'était la nuit, il y a un motard qui est mort. Le policier est blessé alors que le militaire est grièvement blessé».

Les deux blessés graves (un militaire et un policier) sont morts, vendredi 18 septembre, à l'hôpital des suites de leurs blessures.

La présence d'hommes armés sur la nationale n°4 inquiète les usagers de cette route  et demandent aux autorités de renforcer la sécurité sur ce tronçon en proie aux groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner