Tanganyika: les Maï-Maï enlèvent un chef de sécurité à Kabangu

Des hommes du chef milicien Nyumba-Isha ont kidnappé, vendredi 25 septembre, un chef local de sécurité, dans la localité de Kabangu, en territoire de Manono (Tanganyika).

Selon des sources concordantes, la victime reste jusqu’à présent introuvable.

Les mêmes sources renseignent que ce chef de sécurité est traqué pour des rapports qu’il dresse sur les exactions que commettent ces miliciens sur la population Luba dans le groupement Mambwe.

Saisi de cet enlèvement, le commandant du 621e bataillon des FARDC indique, pour sa part, avoir déployé ses soldats dans le secteur de Kabangu en vue de libérer ce chef de sécurité.

Mercredi dernier, une femme a enlevé une fillette d’environ 8 ans à Manono-centre.

La population environnant la carrière d’exploitation artisanale de la cassitérite a interpelé la femme, auteur d’enlèvement, avec l’enfant prête à partir pour Lubumbashi.

Aussitôt appréhendée, la police s’occupe de l’instruction  de son dossier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner