Uvira: 3 présumés braqueurs d'un convoi de la TMB arrêtés

Simulation d'une arrestation par la police à Kisangani, décembre 2010.

Les militaires congolais ont appréhendé, mardi 29 septembre, trois présumés braqueurs d'un convoi de la TMB et deux épouses de leurs complices, dans la localité de Luvungi, en territoire d'Uvira (Sud-Kivu).

Ces bandits armés sont accusés d'avoir abattu, dimanche dernier, treize personnes et emporté 40 000 dollars américains, destinés à la paie de septembre des enseignants des Moyens et Hauts plateaux de Lemera (Sud-Kivu).

Le commandant du 3304e régiment FARDC, colonel André Ehonga indique que ces assaillants sont des jeunes du village Luberizi, opérant sous le commandement du chef-milicien Mwenyemali.

Cet officier des FARDC assure que les enquêtes se poursuivent pour retrouver les commanditaires de l'attaque du convoi de la TMB.

D'après M. Kipolepole, le responsable du service de contrôle et de la paie des enseignants (Secope) à la Plaine de la Ruzizi, deux cent quarante enseignants répartis dans trente-deux écoles primaires et secondaires de Lemera-centre devaient être payés avec l'argent qui a été volé.

M. Kipolepole ne croit pas que cet argent sera récupéré et promet de se référer à ses responsables pour une suite à donner aux enseignants.

Le responsable de la TMB à Uvira, Robert Levy a déploré cette «situation qui ne va pas démotiver son institution à servir ses clients à travers le pays».

Il a indiqué qu'une mission de la TMB se déploie chaque mois à l'intérieur du territoire d'Uvira, notamment à Sange, Luvungi, Kamanyola et à Lemera pour payer les fonctionnaires de l'Etat.

Les corps des personnes abattues au cours de cette attaque seront inhumés ce mardi à Uvira en présence du vice-gouverneur du Sud-Kivu, Jean Julien Miruho.

Des agents de la TMB, rescapés de cette attaqué armée sont mis en examen.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner