Ituri: le président de la société civile de Mambasa aux arrêts

Le point A en rouge, le territoire de Mambasa, dans la Province-Orientale (RDC)

Le président de la société civile de Mambasa (Ituri), Martin Mangala, est aux arrêts depuis mardi 30 septembre dernier au parquet secondaire de cette cité. Il est poursuivi pour avoir fait de "fausses" déclarations le 17 août dernier sur Radio Okapi, au sujet de l'occupation d'une école par les militaires, a indiqué Le chef de cette instance, Jean Jacques Muteba.

Le commandant de la 31eme brigade des FARDC, le général Muhindo Akili Mundos, avait qualifié ces déclarations de fausses, avant de saisir le parquet secondaire de Mambasa.

Depuis son cachot, le président de la société civile de Mambasa a reconfirmé sa version de faits et s'est dit victime d'un acharnement visant le faire taire.

«Je ne peux  pas démentir une vérité comme celle-là. Même si l'on demandait à la population, aux parents et aux élèves  de cette école, ils vous diront que c'est un montage pour m'humilier simplement», a-t-il déclaré à Radio Okapi.

Le chef du parquet secondaire de Mambasa souligne aussi que M. Mongala est poursuivi par son vice-président pour mauvaise gestion des fonds octroyés par la Monusco pour la construction du bureau de la société civile.

Ce projet est en cours d'exécution, précise pour sa part la Monusco,  ajoutant qu'il ne revient pas à une autre structure de l'évaluer avant sa fin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner