RDC: pas de liberté provisoire pour Tshibangu Kalala

Prof. Tshibangu Kalala, député nationale et president de NPP. Radio Okapi

Le tribunal de paix de la Gombe a rejeté vendredi 2 octobre dernier la demande de mise en liberté provisoire sollicitée par les avocats de Me Tshibangu Kalala détenu à la prison de Makala pour «rétention illicite de certains documents et abus de confiance». Avocat de la République, il lui est reproché de refuser de remettre au ministère de la Justice les documents relatifs au procès remporté par la RDC contre l'Ouganda devant la Cour internationale de justice en 2005. Dans ce procès, il assurait la défense de l’Etat congolais.

Le tribunal de paix de la Gombe a annoncé sa décision après l’ouverture de la première audience publique du procès de Me Tshibangu.

Dans un communiqué de presse publié par son avocat, l’accusé exige un débat contradictoire avec le ministère de la justice. Il qualifie de « mensonges » les accusations du magistrat du parquet lui reprochant d’avoir utilisé, pour ses besoins personnels, la somme de 60 000 dollars américains destinés à payer les avocats étrangers qui l’ont accompagné pendant le procès devant la Cour internationale de Justice.

Tshibangu Kalala reconnaît avoir reçu en septembre 2003 une somme destinée à la rémunération de tous les membres de l’équipe de la défense de la RDC.

« Chacun a été correctement payé », indique le communiqué de l’avocat incarcéré. Le document ajoute que c’est le ministre de la Justice seule qui paie, par le biais du comptable d’Etat affecté à son cabinet, les honoraires des avocats.

Dans ce communiqué, Tshibangu Kalala soupçonne certaines personnes sans les nommer de chercher à lui retirer la gestion du dossier relatif à ce litige alors que l’Ouganda s’apprête à payer 37 millions de dollars en faveur des victimes congolaises de la guerre de six jours à Kisangani. Ses avocats promettent d'aller en appel ce lundi devant le Tribunal de grande instance de la Gombe

Tshibangu Kalala est incarcéré depuis mardi 29 septembre dans la soirée à la prison centrale de Makala. Selon l'Avocat général de la République, Me Tshibangu conditionne la restitution des documents sur le litige entre la RDC et l’Ouganda par le paiement de ses honoraires.

Me Tshibangu réclame à l’Etat congolais ses honoraires estimés à 15 millions de dollars américains.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner