Forum des As: «Kingakati: face au G7, Kabila mobilise ses troupes»

Des participants au séminaire d’échanges entre communicateurs de la majorité présidentielle, tenu 5 au 7/9/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Revue de presse kinoise du lundi 5 octobre 2015. La réunion de la famille politique du chef de l’Etat dans la ferme présidentielle de Kingakati fait la une des journaux parus ce lundi dans la capitale congolaise. Forum des As titre en manchette: «Kingakati: face au G7, Kabila mobilise ses troupes».

Dans cet article, le quotidien rapporte que face à "la tempête G7", le chef de l’Etat peut compter sur la majorité de députés et de sénateurs qui ont fait le déplacement, dimanche 4 octobre, de Kingakati pour lui témoigner leur fidélité.

Le tabloïd indique que devant les 315 députés et 47 sénateurs, l’autorité morale de la Majorité présidentielle a recouru au lexique militaire pour galvaniser la kabilie et appeler ses hommes à s'apprêter pour les  échéances électorales à venir.

Le chef de l’Etat, cité par Forum des As, estime qu’il ne suffit pas seulement d’avoir des millions mais faudra également avoir un message pour gagner les élections qui pointent à l’horizon.
Aux yeux du Raïs, poursuit le quotidien, «la petite crise» observée au de la MP est due à la rupture de la vérité, au manque de discipline et de loyauté.
 
Le Phare reste sur le même chapitre. Le quotidien barre en sa une: «Kingakati, Kabila contre le suicide collectif» et explique qu’au cours de cette rencontre de remobilisation des troupes, le chef de l’Etat a déclaré aux cadres de sa famille politique qu’il n’était pas dans la logique du suicide collectif.

Pour gagner les élections, souligne le tabloïd, Joseph Kabila a tracé une ligne de conduite qui devrait reposer sur trois valeurs : la vérité, la loyauté et la discipline. Le chef de l’Etat a également recommandé aux cadres de la MP la détermination non seulement pour les batailles électorales prochaines mais également pour le dialogue politique, dont la tenue reste toujours du domaine du possible.

Le Phare rapporte également que Kabila a invité ses hommes à être prêts à tout, même pour la guerre au cas où le pays était de nouveau agressé.
 
Sur un autre dossier, Le Phare titre: «Washington ne veut pas d’une copie du Burundi en RDC ». L’Envoyé spécial des Etats-Unis d’Amérique dans les Grands lacs, Tom Perriello a réitéré le vœu de son pays de voir les hommes au pouvoir à Kinshasa ne pas copier le mauvais exemple de ceux du Burundi.

Sans aller par le dos de la cuillère, le diplomate américain a indiqué que la RDC s’est placée dans une situation difficile à cause du refus de son président de respecter la Constitution et il a insisté sur une passation civilisée du pouvoir au sommet de l’Etat, au terme d’une élection présidentielle, que Washington voudrait voir transparente et démocratique, et organisée dans le délai fixé par la Constitution.

Pour sa part, La Prospérité parle du président de la Ligue nationale pour des élections libres et transparentes (Linelit), Jérôme Bonso qui déplore le blocage du processus électoral et craint que le pays se dirige tout droit vers l’impasse.

Après une sérieuse autopsie de la situation réelle des échéances consignées dans le calendrier global, il recommande, en effet, que le processus électoral, quoiqu’à  l’agonie,  soit admis aux urgences pour des soins intensifs.

Dans les lignes du quotidien, Jérôme Bonso propose quatre pistes plausibles, à savoir: dégager rapidement un consensus électoral et politique à l’aune du Dialogue inclusif, réaménager le calendrier électoral, réviser le fichier électoral  en intégrant les jeunes devenus majeurs et les congolais de la diaspora et, enfin, organiser un audit externe du fichier électoral.

Le Potentiel s’intéresse au processus électoral et redoute que l’équation se complique à propos de la mise en place d’un calendrier consensuel entre la Ceni et la classe politique congolaise.

Pour le quotidien, le calendrier consensuel tant souhaité risque de troubler davantage la lisibilité du processus électoral en cours. Le tabloïd estime que la Ceni devra s’assumer dans son indépendance, en même temps la classe politique doit clarifier les options fondamentales sur la suite du processus.

Les règles du jeu étant notoirement connues, poursuit Le Potentiel, il ne reste plus, pour l’ensemble de la classe politique, que de se prononcer clairement pour des élections législatives et présidentielle dans le délai constitutionnel.

Le quotidien souhaite par ailleurs que le calendrier consensuel attendu soit la configuration d’une volonté de tenir les élections dans le respect de la Constitution.

Du sport dans les colonnes de l’Avenir qui revient sur la qualification du TP. Mazembe en finale de la Ligue des champions de la Caf. Le tabloïd rapporte que l’équipe de Lubumbashi croisera USMA d’Alger, après avoir sorti El Merriekh du Soudan en demi-finales de cette compétition. Le tabloïd indique que Mazembe a gagné son match-retour sur la marque de trois buts à zéro, après avoir perdu (1-2) au match-aller.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner