Insécurité à Mbandaka: deux personnes condamnées à mort

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .

Deux civils ont été condamnés à mort et deux militaire à 20 ans de prison lundi 5 octobre par le tribunal militaire de garnison de Mbandaka. Ils étaient poursuivis pour les cas d’insécurité enregistrés en juillet et août derniers dans la ville.

Selon le président du tribunal militaire de garnison de Mbandaka, les deux civils, Jacques Mongunza et Junior Ambunga, ont été condamnés pour association de malfaiteurs, vol à main armée et détention illégale des minutions de guerre.

Alors que la ville de Mbandaka faisait face à des cas d’insécurité en juillet et août derniers, ils avaient été surpris avec des munitions de guerre par la police fluviale.

Les mêmes personnes avaient déjà été arrêtées il y a quelque temps pour vol à main armée chez des prêtres catholiques à Lukolela. Ils s’étaient évadés de la prison centrale de Mbandaka. Ce qui, selon le président du tribunal, a alourdi leur peine.

Deux militaires ont aussi été condamnés dans le cadre de cette affaire. Ils écopent de 20  ans de servitude pénale principale pour détention illégale et vente des munitions de guerre. C’est eux qui avaient vendu les munitions aux deux civils condamnés à mort.

Un autre militaire poursuivi pour le dossier a été condamné à 10 ans de servitude pénale principale pour coups et blessures ayant entraîné la mort d’une personne.

Tous les condamnés sont allés en appel.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner