Bouscullade de la Mecque: deux Congolaises parmi les morts

Des musulmans en prière lors de la fin du mois de ramadan le 8/08/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Trois semaines après la bousculade ayant occasionné plus de mille six cents morts à la Mecque, la Communauté islamique du Congo a fait état mardi 13 octobre de la mort des deux femmes parmi les trente-quatre pèlerins congolais.

Dans une interview accordée à Radio Okapi, le secrétaire national en charge de la communication à la Comico, Eladj Saleh, les deux musulmanes venues de Bukavu (Sud-Kivu) ont été enterrées lundi en Arabie Saoudite.

“Pour nous, quand quelqu’un meurt là-bas, [il hérite] le paradis. On est en train de louer Dieu. Ce n’est pas un problème! Peut-être que les familles peuvent regretter [leur absence], mais ces gens là sont bien accueillis chez Allah”, a annoncé Eladj Saleh.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner