Uvira : un festival pour promouvoir la cohabitation pacifique entre communautés

Les femmes du ballet Pende exhibant un pas de danse au festival socioculturel de la Tshangu

La commission diocésaine justice et paix (CDJP) du territoire d’Uvira organise depuis lundi 12 octobre une série d’activités culturelles destinées à promouvoir la cohabitation pacifique entre les communautés Bafuliiru, Banyamulenge, Barundi, Bashi, Barega, Babembe vivant dans la plaine de la Ruzizi au Sud-Kivu.

Le festival consiste à véhiculer à travers les chansons, danses, poèmes et pièces théâtrales, un message de paix, indiquent les organisateurs. Chaque prestation se clôture par un échange entre délégués des communautés afin de promouvoir le dialogue social, ajoutent les mêmes sources.

La CDJP vise la cohésion sociale entre ses communautés, gage d’un développement durable dans la région. Pour mettre ensemble ces communautés, la commission envisage également la mise en route des projets de développement communautaire dont la gestion nécessitera l’implication de chaque communauté.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner