Lubumbashi : l’Unadef dénonce le licenciement abusif des membres du G7 de l’administration publique

Palais de justice à Lubumbashi (Katanga)

L’Union nationale des démocrates fédéralistes (Unadef) dénonce le licenciement abusif des membres de son parti et ceux du G7-les sept partis exclus de la Majorité présidentielle-de l’administration publique. Au cours d’une rencontre, mardi 14 octobre avec la presse, le coordonnateur interfédéral de ce parti politique dans le Katanga, Christian Mwando, a indiqué que ces agents sont renvoyés par des services de sécurité.

Il a notamment déploré le licenciement de Mme Kafwena, responsable du marché à qui les responsables de service de sécurité locaux ont demandé de quitter son poste.

Mardi dernier, les vendeurs du marché Mzée Kabila de Lubumbashi ont exigé la réhabilitation de leur représentant, Stori Mwamba, destitué par les autorités locales. Les forces de sécurité ont scellé son bureau, alors qu’il travaillait et l’ont escorté de force vers un poste de commissariat.

Les vendeurs de ce marché ont estimé que Stori Mwamba est démis de ses fonctions parce qu’il serait membre de l’Union nationale des Fédéralistes du Congo (Unafec), un parti politique membre de G7.

«Nous assistons aujourd’hui aux licenciements y compris des gens qui sont au marché parce que les services de sécurité se sont mués en services intimidateurs pour les membres des partis politiques qui sont membres du G7», a affirmé Christian Mwando.

Selon lui même si le G7 a quitté la MP, cela n’est pas une occasion pour renvoyer ses membres de l’administration publique.

«Nous sommes des adversaires politiques, nous ne sommes pas d’ennemis. La République, nous l’aimons tous. Chacun ayant ses idées nous ne sommes pas ici pour nous entretuer, ou pour nous bagarrer. Mais chacun selon ce qu’il pense nous essayons chacun à sa manière de voir comment nous pouvons aider notre République», a ajouté Christian Mwando.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires