Lubumbashi: les autorités maintiennent l’interdiction de circulation des motards la nuit

Une vue du centre ville de Lubumbashi

Le commissaire provincial de la police, le général Jean-Bosco Galenga, a rappelé samedi 17 octobre l’interdiction qui avait été faite depuis avril dernier de circuler après 20 heures à Lubumbashi. Cette mesure vise, selon lui, à préserver les motards de l’insécurité dont ils sont victimes.

Deux personnes, dont un motard, ont été tuées par balle jeudi dernier au quartier Kalubwe et la moto emportée par des hommes armés. Des agressions qui devient fréquentes, selon les motards qui font le taxi dans le chef-lieu du Haut-Katanga.

Au cours de l’échange qu’il a eu samedi avec les délégués des motards le commissaire provincial de la police a reconnu ces cas d’insécurité.

«On apprend qu’un motard a été tué à 1 heure du matin. Ou il a transporté des clients, à 2 heures du matin. Sur le chemin les clients se retournent contre lui et lui ravissent la moto. A 2 heures du matin, le motard ne faisait pas son travail. Ou alors il est complice des bandits qu’ils transportent», a déclaré le général Jean-Bosco Galenga.

Les motards ont avoué leur faiblesse quant au respect strict des certaines mesures prises par les autorités. Mais ils ont souhaité voir la police enquêter aussi auprès de ses éléments et d’autres hommes en uniformes sur le nombre croissant des motos ravies.

«Aidez-nous, faites l’investigation dans les camps, vous aurez la vérité et vous mettrez fin au vol des motos», a imploré un taximan moto.

Le général Jean Bosco Galenga a par ailleurs appelé ces transporteurs à plus de collaboration avec la police pour tenter d’endiguer ces agressions.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner