Haut-Uele: activités paralysées suite aux attaques de la LRA à Niangara

Joseph Kony (au milieu), leader de la LRA, avec ses lieutenants. Photo Adam Pletts /Landov

La chefferie de Manziga dans le territoire de Niangara (Haut-Uele) vit  dans la psychose depuis environ trois semaines. A la base, les coups de feu sporadiques et quotidiens entendus depuis la forêt de Manziga et tout autour de l’axe Niangara-Nambia qui mène vers le centre commercial de cette entité.

Le président de la société civile locale pointe du doigt les rebelles ougandais de la LRA, actifs dans la région. Selon lui, il est difficile pour la population de se rendre  aux champs, à la pèche ou à la chasse.

Les assaillants, qui se positionnent les longs des sentiers menant vers le centre commercial de Nambia, opèrent efficacement chaque vendredi et samedi à la veille du marché hebdomadaire, poursuit-il.

Pour sa part, le chef de la chefferie Manziga, indique qu'il est difficile pour le moment de contenir ces hommes en armes qui pour la plupart se cachent derrière les éleveurs étrangers, Mbororo,  dont le nombre ne fait que s’accroître dans la forêt de Manziga.

Présentement, ces éleveurs sont devenus plus nombreux que les autochtones, estime-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
CSAC (18)
Maï-Maï (18)