Lubumbashi: le général Kifwa plaide pour la réinsertion sociale des ex-enfants soldats

Des miliciens Bakata Katanga qui se sont rendus à la Monusco le 23 mars 2015 à Lubumbashi. Ph.Radio Okapi.

A l’occasion de la journée internationale des Nations unies célébrée le 24 octobre de chaque année, le commandant de la deuxième zone de défense, général Jean-Claude Kifwa, a salué la collaboration qui existe entre la Monusco et l’armée congolaise. Il a également plaidé pour la réinsertion sociale des enfants issus des groupes armés.

Il a estimé que leur réinsertion sociale évitera qu’ils ne reprennent les armes.

« Nous les avons accueillis et nous les avons mis à la disposition des structures de la Monusco, notamment à l’Unicef. Mais malheureusement lorsqu’ils sont réinsérés dans leur milieu d’origine, ils sont rejetés », a-t-il fait savoir, sans donner le nombre d’ex-enfants soldats enregistrés dans cette province.

Le général Kifwa estime qu’une sensibilisation est nécessaire pour que « ces enfants soient acceptés en dépit de ce qu’ils ont commis comme atrocités ».

Le général Jean-Claude Kifwa a pris part ce samedi à Lubumbashi à une conférence organisée par la Monusco sur le thème : « Historique et importance de l’ONU dans le monde et particulièrement en RDC ».

Plusieurs autorités politico-militaires ainsi que des membres des agences du système des Nations unies y ont participé. Une conférence organisée dans le cadre du 70e anniversaire des Nations unies.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner