RDC: 600 ex-combattants ont quitté la base de Kamina

Des ex-combattants inscrits au programme DDR3 à Kamina (Katanga). Radio Okapi/Ph. Ascain Zigbia

Le ministre de la Défense, Crispin Atama, a invité dimanche 25 octobre près de six cents ex-combattants à regagner la base de Kamina. Ils ont quitté samedi cette base militaire où ils sont cantonnés depuis deux ans pour revendiquent de meilleures conditions de vie.

En séjour à Kamina, dans le Haut-Lomami, Crispin Atama a promis à ces ex-combattants des groupes armés une accélération du processus de leur démobilisation. D’ici trois mois, ils apprendront différents métiers qui faciliteront leur réintégration dans la société, a-t-il garanti.

Les ex-combattants ont momentanément installé leur quartier général dans la localité de Lukulwe, à environ 8 km de la base militaire de Kamina.

Les contestataires ont finalement accepté de rentrer dans la base militaire. Des camions seront mis à leur disposition pour qu’ils quittent le site de Lukulwe où ils se trouvent depuis leur départ de la base militaire de Kamina.

Ces ex-combattants sont descendus nombreux dans la rue samedi 24 octobre dans la matinée. Ils ont protesté contre les mauvaises conditions de vie et d’hébergement auxquelles ils sont soumis dans ce centre depuis environ deux ans.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner