Bas-Uele: 500 écoliers privés de cours à cause des rebelles de la LRA

Des rebelles LRA.

Trois écoles primaires de la province du Bas-Uele n’ont pu rouvrir leurs portes depuis la rentrée scolaire, en septembre, en raison de la présence active des rebelles ougandais de la LRA, l'Armée de résistance du Seigneur.

Environ 500 écoliers sont donc privés de cours dans le territoire d’Ango, situé à plus de 500 kilomètres au nord de Kisangani. Il s’agit des élèves de l’école de Makpoyo, de celle de Ngamana et de l’école Ebale, à Kpokpo.

Selon le chef de chefferie Dieudonné Dingbo-Sasa, les hommes armés empêchent toute la population de circuler en cette période de récoltes. Ils extorquent les paysans, pillent les greniers et ont même pris 5 écoliers en otage pendant 3 jours au début de l’année scolaire.

La ministre provinciale de l’éducation promet de faire rapport à sa hiérarchie à Kinshasa. Marguerite Niki Imayonda affirme que le gouvernement congolais doit prendre des mesures appropriées pour que les enfants reprennent le chemin de l’école.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner