Interdiction des manifestations à Lubumbashi: le maire évoque des raisons de sécurité

Palais de justice à Lubumbashi (Katanga)

L’interdiction de manifestation publique à Lubumbashi vise à sécuriser la population et ses biens et non pas protéger une frange de la classe politique. Cette déclaration est d’Oscar Sanguza, maire de Lubumbashi. Il réagissait, mercredi 28 octobre, aux propos du porte-parole des partis membres de l’opposition politique de l’ex-province du Katanga qui l’a accusé d’autoriser les manifestations des partis de la Majorité et d’interdire celles de l’opposition.

«Plusieurs  fois j’ai autorisé aux sympathisants de l’UDPS  d’aller à l’aéroport accueillir leurs chefs et aller à leur siège. Mais ce  qui nous importe  nous c’est la  sécurité des personnes  et de  leurs biens», justifie-t-il son interdiction de manifestation.

Il affirme avoir autorisé la manifestation du PPRD, le parti présidentiel, la semaine dernière, parce qu’elle s’est déroulée dans le siège même de ce parti à Lubumbashi et non sur la place publique.

«Tout s’est tenu à leur siège. Il n’ y a pas eu d’incidents. Tout était calme jusqu’à ce que le secrétaire général est parti à Kolwezi», a souligné Oscar Sanguza. D’après lui, les manifestations publiques sont interdites pour «l’intérêt de la population de Lubumbashi».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner