Caf-C1: l'USM Alger défie le TP Mazembe

Les joueurs du TP Mazembe en août 2012. Photo tpmazembe.com

L'USM Alger reçoit le TP Mazembe samedi 31 octobre en finale aller de la Ligue des champions d'Afrique (19h30 GMT). Le club algérien rêve d'un premier sacre continental alors que l’équipe congolaise veut remporter un cinquième titre.

L'USMA, l'un des clubs les plus populaires et les plus titrés d'Algérie (six titres de champion et huit coupes nationales depuis 1962), dispute sa première finale continentale, après avoir calé en demi-finales de la C1 en 1997 et 2003, et au même stade de la Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupe en 2002.

Pour espérer succéder au palmarès à une autre équipe algérienne, l'ES Sétif, le club algérois compte prendre une option dès l'aller dans son fief de Bologhine où il est habituellement intraitable, avant le match retour à Lubumbashi le 8 novembre.

Problème, les Rouge et Noir seront privés de leurs deux meilleurs buteurs dans le tournoi : Youcef Belaili, suspendu deux ans de toutes compétitions nationales et internationales pour dopage, et Rabie Meftah, suspendu deux matches. Et un autre attaquant, Oussama Derfalou, est blessé...

Les adversaires « ont deux pieds, deux mains et un cerveau. Maintenant, il faut que notre cerveau soit plus rapide que le leur », estime l'entraîneur Miloud Hamdi, qui avance que « pour certains joueurs qui ont la trentaine, ce sera le match de leur vie ».

Décrocher un 5e titre

Le Tout-Puissant Mazembe, quadruple vainqueur de la ligue de champions africaine (1967, 1968, 2009, 2010) et finaliste malheureux de la Coupe de la CAF en 2014, compte bien décrocher sa cinquième couronne et ainsi égaler le Zamalek au palmarès, derrière un autre club égyptien, Al Ahly (8 sacres).

Le club de RD Congo est la seule équipe africaine à avoir atteint la finale de la Coupe du monde des clubs, en 2010, où il s'était incliné face à l'Inter Milan (3-0).

Depuis deux ans, les Corbeaux sont entraînés par le Français Patrice Carteron. Seuls trois joueurs sont congolais : l'emblématique gardien Robert Kidiaba (39 ans), devenu célèbre pour sa célébration "tape-cul", Joël Kimwaki et Jean Kasusula. Ils ont fini troisièmes de la Coupe d'Afrique des nations cette année en Guinée équatoriale avec la RDC.

La star est le milieu offensif zambien Rainford Kalaba, alors que Roger Assale et Mbwana Samatta ont chacun inscrit cinq buts dans la compétition.

(AFP)

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner