Haut-Lomami : la société civile dénonce un barrage policier à Mukula

La route nationale n°1 à Matadi

La société civile de Lwena dans la province du Haut-Lomami dénonce le rançonnement des usagers de la nationale nº1 longue de 90 km entre Lwena et Lubudi .

Son président, Kazadi wa Mbayo, indique que des éléments de la police de circulation routière ont érigé une barrière au niveau du village Mukula et conditionnent tout passage de véhicule et moto par  le paiement de 2000, voire 5000FC.

Les policiers commis à ce poste se relaient à tour de rôle jusque tard la nuit, a-t-il indiqué à Radio Okapi.

Le commandant de la police de Lwena, le commissaire principal Fimbo, rejette toutes ces accusations. Il parle d’une exagération de la société civile. Selon lui, cette barrière a été créée pour des raisons de sécurité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner