Tshopo : six militaires condamnés à de lourdes peines pour viol

Des armes devants les juges militaires du tribunal de garnison de la Gombe siégeant à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa, le 30/04/2015 lors de l’ouverture du procès des adeptes de Mukungubila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le tribunal militaire de garnison de Kisangani (Tshopo) a condamné le week-end dernier six militaires et deux policiers à des peines allant de 5 à 20 ans de prison ferme pour viol, vol à main armée, violation des consignes et dissipation illégale des minutions de guerre. Deux militaires ont été acquittés.

Cette juridiction siégeait en chambre foraine à Osio, un centre de détention de haute sécurité situé sur la route Opala. 

Les avocats des condamnés ont promis d’aller en appel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner