Plaidoyer pour la fédération monétaire de l’Afrique

L’ouverture de la Conférence économique africaine à Kinshasa, le 2/11/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le développement de l’Afrique passe notamment par la fédération monétaire et économique, a déclaré mardi 3 novembre, Abdoulaye Mar Dieye, directeur du bureau régional pour l’Afrique au PNUD. Il a fait cette déclaration en marge des travaux de la 10e conférence économique africaine, qui doivent se clôturer mercredi à Kinshasa.

«Nous avons encore des économies très unipolaires, c’est-à-dire essentiellement basées sur un ou deux produits. Aucun de nos pays ne peut maximiser sa diversification lorsque nous sommes encore victimes de la tyrannie de notre balkanisation», a indiqué Abdoulaye Mar Dieye, estimant que, dans ces conditions, «l’Afrique ne peut se développer que si elle est unifiée

Sur le continent, il y a encore 39 zones monétaire. «Au-delà de la fédération monétaire, la fédération économique est importante. C’est le salut pour l’Afrique», a soutenu Mar Dieye.

Cette conférence économique africaine, initiée par le gouvernement congolais avec l’appui du PNUD, s’est ouverte sous le thème «lutter contre la pauvreté et les inégalités dans le programme de développement pour l’après 2015».

Les participants tentent de définir les moyens de réaliser l’agenda de l’Afrique pour la croissance inclusive afin d’atteindre les Objectifs du développement durable (ODD), qui remplacent les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner