Procès Yalisika : les juges accordent la parole aux victimes et aux témoins

Les Juges militaires. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le procès Yalisika, opposant la société industrielle et forestière du Congo (Siforco) et le gouvernement congolais aux populations du groupement Yalisika, reprend ce lundi 9 novembre à la cour militaire de l’Equateur à Mbandaka. Après avoir entendu tous les prévenus dans ce différend, les juges vont accorder pour la première fois la parole aux victimes et témoins à charge et décharge, ont indiqué des sources judiciaires sur place.

Me Maurice Ngombo, qui défend l’Etat congolais dans ce procès, affirme que le ministère public a déjà requis que son client soit déchargé des accusations faute de pouvoir apporter les preuves de ses accusations.

La population du groupement Yalisika poursuit en justice la société Siforco pour violation des droits de l’homme. Le gouvernement congolais lui est accusé d’être civilement responsable des bavures commises par la police locale sur les habitants de ce groupement.

Le 2 mai 2011, quatre militaires et deux policiers auraient usé de violence contre la population locale qui manifestait contre Siforco pour n’avoir pas construit une école et un centre de santé comme le stipulait un accord signé entre les deux parties.

Le déroulement  de ce procès à Mbandaka est pris en charge par certaines ONG et le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme. Les avocats de la défense elles soutiennent que cette affaire est un montage des ONG qui cherchent depuis longtemps à avoir la tête de Siforco.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner