Kikwit : des militants du PPRD exigent la démission du maire de la ville

Des partisans du PPRD à Kinshasa, le 14/05/2015 lors du congrès extraordinaire de ce parti. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une centaine de militants du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) dans la ville de Kikwit, province du Kwilu, ont demandé samedi 7 novembre au maire de cette ville de démissionner dans les 48 heures. Ils reprochent à Leonard Mutangu des « propos discourtois » qu’il aurait tenus contre le président interfédéral du PPRD, et ancien gouverneur de l’ex-Bandundu, Jean Kamisendu.

Selon un mémo signé par ces militants du PPRD, Léonard Mutangu aurait accusé Jean Kamisendu sur les antennes d’une radio communautaire locale d’avoir bloqué le développement de la ville de Kikwit.

Au moment où il exerçait encore les fonctions de gouverneur, Jean Kamisendu n’aurait pas mis à la disposition de la mairie de moyens suffisants pour la réalisation de certains projets de développement, selon des propos que les partisans du PPRD attribuent à l’actuel maire de Kikwit.

Léonard Mutangu, le maire incriminé parle d’une démarche d’un groupe de gens hostiles au changement dans leur milieu. Il accuse à son tour les signataires du mémo d’être frustrés par le fait qu’il ait assisté à une manifestation de soutien au nouveau commissaire spécial du Kwilu, M. Michel Bala-Bala, un membre du Parti Lumbiste Unifié (Palu).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner