Sud-Kivu : un accrochage entre militaires dans une mine fait 3 morts

Des militaires congolais dans l'Est de la RDC. (Photo Monusco)

Trois personnes, dont un militaire FARDC, ont été tuées au cours d’un échange des tirs survenu samedi 7 novembre entre militaires dans une concession minière dans les hauts plateaux de Bushushu en territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Un conflit de propriété sur ce site serait à la base de l’incident meurtrier, ont indiqué des sources de la société civile de Bushushu.

Une dispute entre militaires est survenue lorsqu’un homme se présentant comme l’héritier du carré minier de Kairenge- Kasese à Bushushu s’est rendu sur le lieu accompagné des militaires. 

Dans ce carré minier, des creuseurs artisanaux vaquaient à leurs occupations sous la garde d’autres militaires des FARDC, dans la soirée du samedi dernier. Une dispute et un échange des tirs s’en sont suivis entre les militaires qui venaient d’arriver et ceux trouvés sur place.

Un civil et un militaire ont été tués sur-le-champ, tandis qu’une balle perdue est allée atteindre un garçon de 9 ans non loin de ce carré minier.

Le commandement de la compagnie militaire basée à Kalehe a envoyé une délégation militaire sur place dimanche pour s’enquérir de la situation, ont indiqué les sources de la société civile locale.  Mais, Radio Okapi n’a pas pu joindre les autorités militaires à Kalehe pour avoir leur version des faits.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner