Haut-Katanga : conflit coutumier autour de la gestion du groupement Mpoyo

Des chefs coutumiers participant à l’atelier national sur l’optimisation de la gouvernance foncière et des ressources naturelles tenue à Kinshasa du 18 au 20/07/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le calme est revenu dans le groupement Mpoyo en territoire de Kambove (Haut-Katanga), après  un conflit coutumier qui a dégénéré le week-end dernier en bagarre entre deux camps antagonistes.

Une délégation des notables de ce groupement a indiqué jeudi 12 novembre à Radio Okapi que le sénateur Kyangwe Muleya a amené le week-end dernier un groupe de policiers qui ont tiré des balles en l’air, avant d’arrêter une dizaine de personnes qui sont encore gardées au cachot de la police à Lwisha.  

Le sénateur Kyangwe se serait autoproclamé chef du groupement sans respecter les lois coutumières et pourtant il n’est pas ayant droit coutumier, indiquent les mêmes sources. 

Joint par Radio Okapi, le sénateur Kyangwe Muleya a estimé que les policiers n'ont fait que leur travail consistant à remettre de l’ordre. Il nie leur avoir donné un quelconque ordre mais reconnait avec «pris ses nouvelles fonctions de chef de groupement Mpoyo». Pour lui, ces accusateurs ne sont que des usurpateurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner