COP21: l’UE tient la 2e journée diplomatique sur le climat à Kinshasa

L’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Jean-Michel Dumond le 8/5/2012 au studio de Radio Okapi à Kinshasa. Photo John Bompengo

La Délégation de l'Union européenne en RDC organise mardi 17 novembre à Kinshasa la deuxième journée diplomatique sur le climat. Elle vise à harmoniser les vues entre les représentants des pays membres de l’Union européenne et la RDC en perspective de la conférence sur le climat (COP21), prévue du 30 novembre au 11 décembre à Paris.
 
La COP21 constitue un carrefour important sur le plan des décisions et des stratégies sur le climat. Elle devra aboutir  à un consensus en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Voilà pourquoi il est important de communiquer sur les enjeux que représente cette grande conférence sur le climat, indique un communiqué de la délégation de l’Union européenne en RDC.
 
La 2ème journée diplomatique sur le climat s’avère pertinente, souligne le même document, dans la mesure où elle va permettre d'harmoniser les vues sur les questions liées au changement climatique entre les représentants des pays membres de l’Union européenne et la RDC.
Cette rencontre vise également à intensifier la perception des participants sur les questions climatiques.
A quelques jours de la tenue de la Conférence de Paris, «il est indispensable de soutenir l’effort, de poursuivre la préparation aux futurs échanges ; bref, de s’engager dans la concertation de manière proactive», plaide de l'UE.
 
La particularité de la rencontre de Kinshasa est la présence des «acteurs les plus proches du terrain », indiquent les organisateurs, précisant qu’il y aura  un nombre significatif de personnes-ressources des ex-provinces du Bandundu, de l’Equateur, de la Province Orientale ainsi que du Nord-Kivu.
 
Les experts congolais du climat saluent l’initiative de la délégation de l’UE et du gouvernement congolais. Pour eux, les populations congolaises doivent être conscientisées, car l’avenir de la planète est menacé par les changements climatiques. La RDC, qui regorge le deuxième massif forestier au monde, doit jouer un rôle majeur de la recherche de solution à ce problème.
 
Une première journée diplomatique sur le climat avait été organisée au mois de juin dernier dans la capitale congolaise. Cette rencontre avait permis aux représentants de l’Union européenne, du gouvernement de la RDC, de plusieurs pays membres, de la société civile, de débattre de manière constructive sur plusieurs facettes des questions liées au changement climatique.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner